[Août 1914]*

Lettre d’André Warnod à Andrée Cahen-Berr

Ma chère petite Andrée1

Je voudrais bien avoir de tes nouvelles. Mais peut-être ne reçois-tu pas mes lettres ou bien ce sont les tiennes qui ne m’arrivent pas. Écris-moi la même chose plusieurs fois car la moitié au moins du courrier ne parvient pas.

Je me porte bien ; c’est la seule chose heureuse. Je t’aime. Je pense à toi. On crie aux armes, en tenue… il faut que je reparte. Je t’embrasse ma chère petite Andrée. Au revoir. Je t’aime, je pense à toi. Je t’embrasse.

AW

269e de ligne – 19e cie – Armée de l’Est

1 : Lettre-enveloppe sans date, adressée à Mademoiselle Cahen-Berr chez Mr Salomons, 5 rue de Chantilly, Paris.

*Fonds André Warnod, musée de l’Armée, Paris.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.